Colloques

Colloques à venir :

Télécharger
Pour consulter le programme
Programme_Questions_d'orthographe.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Colloque "Questions d'orthographe"

Le colloque Questions d’orthographe se déroulera à Bruxelles (Université Saint-Louis – Bruxelles), du 18 au 20 mai 2022. Il rassemblera des présentations de recherches récentes liées à l’orthographe du français, dans une approche qui se veut volontairement large. 

Inscriptions

Vous pouvez vous inscrire en remplissant la fiche suivante.

 

Les frais d’inscription au colloque s’élèvent à 115 euros. 

 

Les frais d’inscription au repas de gala s’élèvent à 55 euros.

 

Ils sont payables par virement bancaire.

Coordonnées bancaires :

Université Saint-Louis – Bruxelles 

Boulevard du Jardin botanique, 43

1000 Bruxelles

IBAN : BE57 3100 4670 0435 

BIC : BBRU BE BB 100

 

Veillez à indiquer dans le virement : "CF762 - Colloque Questions d’orthographe" ainsi que votre nom.

 

Thèmes

Les travaux présentés pourront porter tout autant sur les usages que sur les discours tenus sur l’orthographe. Les perspectives pourront être historiques, institutionnelles, linguistiques, sociolinguistiques et/ou didactiques. Le colloque est centré sur l’orthographe du français, mais celle-ci peut être envisagée aussi dans ses contacts avec d’autres langues.

 

Le colloque se déclinera autour de 5 axes principaux. Des pistes non exhaustives pour chacun de ces thèmes sont proposées.

 

 Axe 1. Histoire de l’orthographe

  • l’histoire des usages graphiques et orthographiques : la perspective peut être diachronique (quels changements,...) ou synchronique (état du système graphique révolu)
  • les choix et principes orthographiques au fil du temps et des publications, ou des rééditions
  • les réformes et leur réception
  • les (nouvelles) propositions de réforme
  • l’évolution des discours tenus sur l’orthographe, des imaginaires et des idéologies qu’ils véhiculent
  • la place de l’orthographe dans les institutions
  • le changement des valeurs données à des graphies ou à des règles

Axe 2. Enseignement et apprentissage de l’orthographe

  • les recherches en didactique de l’orthographe (comment enseigne-t-on l’orthographe ?)
  • les recherches sur l’apprentissage de l’orthographe (comment apprend-on l’orthographe ?)
  • les approches pédagogiques récentes, les activités, les méthodes, les outils
  • les difficultés des élèves, les difficultés des enseignants
  • les apports et les limites des outils informatiques dans l’apprentissage
  • les programmes scolaires
  • les grammaires scolaires et l’orthographe
  • l’apprentissage de l’orthographe en FLE, FLS
  • orthographe et alphabétisation, orthographe et illettrisme
  • l’évaluation de l’orthographe à l’école et autour

Axe 3. Pratiques et représentations de l’orthographe aujourd’hui

  • les représentations des différents acteurs (professionnels de l’écrit, apprenants, enseignants, médias…)
  • les variations dans les écrits (variation selon les scripteurs, les supports, les genres de texte, les situations, les propos…)
  • les idéologies linguistiques liées à l’orthographe
  • les discours institutionnels
  • les débats autour de l’orthographe
  • les sms, les écritures numériques
  • l’orthographe et le traitement automatique des langues

Axe 4. L’orthographe du français au contact d’autres langues

  • les pratiques graphiques et orthographiques en situations de plurilittéracie 
  • l’intégration graphique des emprunts (emprunts d’autres langues en français ou emprunts du français dans d’autres langues)
  • l’influence de l’orthographe du français dans la mise à l’écrit d’autres langues (langues régionales, situations d’évangélisation, de colonisation…)
  • toute autre situation d’interférences, influences, circulations de formes et de principes graphiques et orthographiques du français vers d’autres langues, ou d’autres langues vers le français

Axe 5 : Penser l’orthographe

  • système graphique, orthographe, plurisystème : quels modèles pour penser l’orthographe et les systèmes graphiques aujourd’hui ?
  • les modèles et analyses de la sémiographie du français 
  • les politiques linguistiques passées, actuelles ou futures
  • quelle orthographe pour demain ?

Calendrier

  • Réception des propositions sur https://questionsdortho.sciencesconf.org : 15 décembre 2021
  • Réponse aux auteurs : février 2022
  • Inscriptions : à partir du 1er mars 2022
  • Colloque : 18-20 mai 2022

Format des soumissions

Les propositions de communication anonymes seront déposées sur Sciencesconf.org. Les propositions ne dépasseront pas 2 pages, bibliographie comprise. Elles seront écrites au format Times New Roman, taille 12, interligne simple. Les marges seront de 2,5 cm partout.

 

Appel à communications clôturé

 

Comité d’organisation

Anne Dister (Université Saint-Louis – Bruxelles)

Clara Mortamet (Université Jean Monnet – Saint-Etienne)

Thomas Baruh (Université Saint-Louis – Bruxelles)

Sabine de Knop (Université Saint-Louis – Bruxelles)

Justine Gauthier (Université Saint-Louis – Bruxelles)

Dominique Longrée (Université de Liège et Université Saint-Louis – Bruxelles)

Laura Rivero (Université Jean Monnet – Saint-Etienne)

Pascal Tonnaer (Université Saint-Louis – Bruxelles)

Dan Van Raemdonck (Université libre de Bruxelles)

Martine Willems (Université Saint-Louis – Bruxelles)

 

Comité scientifique

Laura Abou Haidar (Université Grenoble Alpes)

Olivier Baude (Université Paris Nanterre)

Sonia Branca (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Catherine Brissaud (Université Grenoble Alpes)

Yvonne Cazal (Université de Caen)

Danièle Cogis (Inspé de Paris)

Bernard Combettes (Université de Lorraine)

Virginie Conti (CIIP/IRDP, Neuchâtel)

Jacques David (CY Cergy Paris Université et INSPÉ de l’Académie de Versailles)

Sarah de Vogüe (Université de Nanterre)

Anne Dister (Université Saint-Louis - Bruxelles)

Jean-François de Pietro (Institut de recherche et de documentation pédagogique - Neuchâtel)

Marie-Laure Elalouf (Université de Cergy-Pontoise)

Daniel Elmiger (Université de Genève)

Michel Fayol (Université Clermont Auvergne)

Thomas François (Université catholique de Louvain)

Roxane Gagnon (HEP Vaud)

Jean-Pierre Jaffré (CNRS et Université Paris Nanterre)

Jean-Marie Klinkenberg (Université de Liège) 

Pierre Largy (Université Toulouse Jean Jaurès)

Michèle Lenoble-Pinson (Université Saint-Louis - Bruxelles)

Georges Legros (Université de Namur)

Hervé Lieutard (Université Paul Valéry Montpellier 3)

Danièle Manesse (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Pierre Manen (Université Jean Monnet - Saint-Etienne)

Marie-Louise Moreau (Université de Mons)

Clara Mortamet (Université Jean Monnet - Saint-Etienne)

Hubert Naets (Université catholique de Louvain)

Marie Nadeau (Université du Québec à Montréal)

Gabriella Parussa (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

Jean-Christophe Pellat (Université de Strasbourg) 

Sophie Piron (Université du Québec à Montréal)

Jean-Pierre Sautot (Université Claude Bernard Lyon)

Dan Van Raemdonck (Université Libre de Bruxelles)

Martine Willems (Université Saint-Louis - Bruxelles)

François Yvon (CNRS)

Colloques passés :

Colloque annuel de l’Association des études en langue française - "Le français aujourd’hui, entre discours et usages"

Le colloque sera l’occasion d’aborder la langue dans toutes les facettes de sa variation, mais aussi d’envisager les discours qui circulent sur celle-ci, que ceux-ci soient produits par des spécialistes de la langue ou qu’ils participent du discours profane.  

 

Plus d'infos ici.

Colloque : Les discours de référence sur la langue française

Faisant suite aux deux premières éditions organisées à Montréal (2014) et à Bruxelles (2016), une troisième édition du colloque sur le thème des discours de référence sur la langue française se déroulera à l’Université du Québec à Montréal les 23 et 24 janvier 2020. 

Ce colloque est co-organisé par le SeSLa (USL-B) et le CrifuQ (centre de recherche interuniversitaire sur le français en usage au Québec) de l'Université du Québec à Montréal (Québec).

Plus d'infos ici.

17 & 18 November 2017, Université Saint-Louis, Bruxelles  

International Conference/Internationale Tagung                                                                                     

Light verb constructions in Germanic languages/Funktionsverbgefüge in den germanischen Sprachen

Organized by Sabine De Knop & Manon Hermann

Call for Papers here.

23-25 Novembre 2016, Université Saint-Louis, Bruxelles

Les tendances actuelles dans les discours de référence sur la langue française

Colloque

8-9 November 2013, Université Saint-Louis, Bruxelles

International Conference: Constructionist Approaches to Language Pedagogy 

The notion of Construction Grammar (CxG) covers a wide range of grammatical theoretical models, all of them sharing the central tenet that constructions are the basic units of language. The interest for constructionist approaches of language started with Fillmore, Kay & O’Connor’s (1988) seminal paper on ‘let alone’ and received its first book-length treatment in Goldberg’s (1995) Constructions: A Construction Grammar Approach to Argument Structure. In the last few years CxG has gradually grown into a powerful descriptive and processing model which is now well-accepted in the scientific world. Current research within the framework of CxG has mainly adopted a theoretical or descriptive approach, focussing on the principles of CxG, comparing it with other linguistic theories (e.g. valency theory), describing specific constructions (e.g. the well-known caused-motion construction or the ditransitive construction, to name just a few) or illustrating some of the CxG principles at work in constructions in different languages. The applied perspective, on the other hand, that is the question of how applied areas like translation studies or language teaching or acquisition can benefit from a CxG-based approach, has been largely neglected up to now, except for a few rare studies which have demonstrated the potential of using CxG for applied purposes and have provided interesting insights into the learning and teaching of constructions. However, they have only scratched the surface of constructionist applications, and many aspects of ‘applied construction grammar’ still remain to be explored. The aim of this conference is to bring together researchers applying CxG (and CxG-inspired approaches) to language pedagogy, which we understand here in a broad sense as covering foreign language teaching, but also foreign language learning and second language acquisition.

More information here.

Publication issued from the conference 

Sabine De Knop & Gaëtanelle Gilquin (2017), Applied Construction Grammar. Berlin: de Gruyter.

24 October 2008 Université Saint-Louis, Bruxelles

Expressions of posture and motion in Germanic languages

Invited speakers:

Maarten Lemmens (Université Lille 3 & CNRS)

Per Durst-Andersen (Copenhagen Business School)

 

John Newman (University of Alberta, Canada)

Marcel Den Dikken (CUNY Graduate Center, New York)

Organizing committee

Sabine De Knop (FUSL)

Françoise Gallez (FUSL/FUNDP)

 

Julien Perrez (FUSL/UCL)